Concours pour la construction d’un Pôle Social à Entrange (57)

Concours pour la construction d’un Pôle Social à Entrange (57)

  • En association avec BIK ARCHITECTURE à ENTZHEIM (67) – Mr Jean-Claude METZ Architecte
  • Phase concours.
  • Ville : Entrange
  • Département : Moselle (57)
  • Maitre d’ouvrage : Communauté de Communes de Cattenom et Environs – Moselis
  • BET Structure : LABART Yannik à Thionille
  • BET Energie : INGEDEC à Oberhausbergen
  • Economiste : BIK ARCHITECTURE à Entzheim
    Acousticien : EURO SOUND PROJECT à Eckbolsheim
  • Coût : 4 125 000 € HT (hors honoraires)
  • SHON : 3 000 m²

La Communauté de Communes de Cattenom et Moselis ont décidé de construire sur un même site un pôle social qui regroupe quatre fonctions des locaux administratifs, des hébergements de tourisme, une cuisine centrale et un foyer de jeunes travailleurs. Le terrain proposé se situe dans une zone d’activités au carrefour d’ENTRANGE et d’HETTANGE-GRANDE sur une parcelle en forme de L accessible depuis plusieurs voies. L’implantation du site à l’extrémité Ouest de la Ville et de la forêt (Kanfener Busch) offrira au futur usager une relative quiétude.

La composition générale et la colonne vertébrale de notre projet sont dictées, d’une part par les objectifs fixés par la Maîtrise d’ouvrage, d’autre part par la compréhension que nous avons de la problématique posée, en particulier par les fonctions différentes proposées par le programme. Nous avons, après avoir développé plusieurs scénarios pris le parti d’affirmer trois fonctions, qui sont identifiées, tant en termes de fonctionnement, qu’en termes d’architecture.

Accessible directement depuis la Rue des Près, la fonction administrative est représentée par les bureaux pour le centre intercommunal d’action social. Cet ERP est un bâtiment à simple rez-de-chaussée d’une superficie d’environs 300 m2.

17 places de stationnement sont affectées aux bureaux. La position de cet ensemble dans le site permet très facilement de l’isoler physiquement du reste du projet, et se pose en espace tampon entre la rue, les logements et le jardin situés au Sud sur la parcelle.

Accessible depuis la voie interne de la zone d’activité, la fonction logement regroupe le RIT et les logements de tourisme. Le RIT est un bâtiment en R+2, simple et compacte, répondant aux éléments du programme, et dans lequel nous avons intégré à Rdc la chaufferie commune à l’ensemble du projet ainsi qu’une salle commune en R+1, espace de rencontre et de détente pour les usagers. Cette salle pourra très facilement être transformée en un logement complémentaire, vair supprimée sans modification majeur. Les logements de tourismes R+1, et R+duplex sont implantés en limite Est du projet, en vis-à-vis des maisons résidentielles existantes. Nous opérons une transition très douce entre les logements et le tertiaire. Entre ces deux bâtiments, est créé un jardin, une coulée verte, un espace de respiration en coeur d’îlot, invitant l’ensemble des résidents à s’engager dans ce lieu « Intériorisé » non-exposé et abrité. De plus, cet espace ouvre une échappée visuelle sur le site et ces environs. 30 places de stationnement sont affectées aux logements. Elles se positionnent en espace tampon entre les logements et la cuisine.

Accessible depuis la voie interne de la zone d’activité, la cuisine centrale est un bâtiment à simple rdc. Le fonctionnement de la cuisine est conforme au programme, et nous avons volontairement augmenté les surfaces des réserves sèches, du local cuisson et de la zone expédition, de manière à pouvoiraugmenter la capacité de production de 1500 à 2000 repas quotidiens, uniquement en complétant les équipements sans intervenir sur le bâtis. La conception de la cuisine est fonctionnelle, réglementaire et nous avons tenu compte des paramètres d’ergonomie et de confort de travail. ta marche en avant est scrupuleusement respectée. La position de cet ensemble dans le site permet très facilement de l’isoler physiquement du reste du projet, 20 places de stationnement sont affectées à la cuisine, dont 5 pour les livraisons, Un espace de retournement de camion est également prévu dans cette zone de parkings.

Le parti architectural adopté s’Inscrit dans la continuité urbaine du quartier tout en répondant aux bâtiments existant aux alentours. L’identité globale du projet est marquée par un volume  » parallélépipédiques » utilisé de manière répété, que l’on trouve aussi bien sur les logements que sur les bureaux. Ces volumes sont accentués par l’utilisation d’un matériau spécifique (l’acier) et leurs implantations aléatoires animent harmonieusement l’ensemble du projet. Sur les logements de tourisme, ils sont orientés d’Est en Ouest et traités à la manière de petits habitats individuelles. Ce principe permet d’avoir un lien visuel (logements traversants) entre le village et le cœur d’Hot. Sur le FJT, l’orientation et le parti est similaire pour les logements situé en façade Est. Les logements de tourisme bénéficient d’une terrasse ou d’une loggia. Pour la cuisine nous avons volontairement opté pour un « monolithe » en béton creusé dont la forme épouse parfaitement la fonction et la pente naturelle du terrain. L’inclinaison de la toiture est liée à la mise en oeuvre d’un plateau technique ouvert, mais intégré au volume construit. Cette volonté permet d’intégrer tout les éléments techniques dans le bâti ne créant ainsi aucune nuisance visuelle. Le traitement des volumes et des façades fait l’objet d’une réflexion surle site, ses atouts et son histoire Industrielle. A cette effet les matériaux utilisé, l’acier, le zinc, le bois et le béton, rappellerons la tradition locale.

Info

  • Date : 14.04.2016